Les conférenciers

FLORENCE BEN SADOUN

Screen Shot 2018-03-06 at 12.24.55Florence Ben Sadoun a été rédactrice en chef adjointe à ELLE pendant plus de quinze ans, magazine où elle a créé le Prix Cinéma des lectrices de ELLE. Elle a aussi dirigé le magazine Première de 2007 à 2010 et a participé en tant que critique à plusieurs émissions de cinéma à France Culture « L’avventura » et « La dispute ». Elle est co-auteur du documentaire sur les 60 ans du magazine ELLE, réalisé par David Teboul. Elle collabore aujourd’hui au programme Women in Motion de Kering. Elle est l’auteur du roman « La fausse veuve » paru chez Denoël ainsi que de l’ouvrage « Agnés b. Styliste » aux éditions de la Martinière.

ISABEL CASTRO MARTINEZ

Screen Shot 2018-02-28 at 14.24.33Juriste et expert-comptable, Isabel Castro Martinez a commencé sa carrière comme enseignante en Côte d’Ivoire. Elle a ensuite exercé, en Italie, la profession d’auditeur et consultant en organisation et management. Elle a intégré le Conseil de l’Europe en 1997, travaillant tout d’abord au Service du Contrôleur Financier, avant de devenir, en 2001, Directrice Adjointe de l’Audit Interne.

En 2006, elle intègre Eurimages en tant que Directrice Exécutive Adjointe, assumant en particulier la responsabilité de la gestion administrative et financière du Fonds, ainsi que la supervision des programmes de soutien à la distribution et à l’exploitation des salles de cinéma. Dans ce rôle elle a également dirigé le groupe de réflexion « Parité de genre », mis en place un système de collecte des données de genre, réalisé les analyses et études publiées par le Fonds et élaboré “La Stratégie d’Eurimages pour l’égalité de genre dans l’industrie cinématographique européenne”. Depuis son départ d’Eurimages en 2017, Mme Castro Martinez a repris une activité de conseil et expertise en matière de financement des coproductions cinématographiques internationales.

LAURENT CRETON

Screen Shot 2018-02-28 at 14.25.25Professeur à l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 où il enseigne l’économie du cinéma et de l’audiovisuel, Laurent Creton a publié une quinzaine d’ouvrages et de nombreux articles dans ce champ, ses travaux portant notamment sur les marchés du cinéma, les nouveaux médias numériques de l’image et du son, les stratégies d’entreprise et les politiques de régulation des industries culturelles. Directeur de la collection “Cinéma et Audiovisuel” chez CNRS Éditions et de la collection “Théorème” aux Presses Sorbonne Nouvelle, membre du collège de recommandation des films d’Art et Essai, il est membre de l’Institut de recherche sur le cinéma et l’audiovisuel (IRCAV), dont il a été le directeur de 2003 à 2015, avant de devenir président du Conseil académique et vice-président de la Commission de la recherche de la Sorbonne Nouvelle. Le Professeur Laurent Creton est le directeur scientifique de la recherche “L’image et son double – Le rôle des productrices cinématographique françaises depuis la Nouvelle Vague jusqu’à nos jours”.

ÉLISABETH DEPARDIEU 

unnamed.pngÉlisa­beth Depar­dieu, est une actrice française dont la carrière débute dans les années 1970. Elle fait ses premiers pas sur le petit écran dans la série d’Henri Colpi, “Noël aux quatre vents”, en 1970. Cette même année, elle appa­raît dans le télé­film “Les Aven­tures de Zadig », mais ce n’est qu’en 1984 qu’elle obtient son premier rôle au cinéma dans le film “Le Tartuffe” réalisé par son mari à l’époque, Gérard Depar­dieu. L’an­née suivante, elle partage l’af­fiche de “On ne meurt que deux fois” aux côtés de Michel Serrault et Char­lotte Rampling. En 1986, elle joue dans “Jean de Florette” et “Manon des Sources”, adap­tés du roman de Marcel Pagnol.

En 1998, Elisabeth Depardieu crée l’association Emergence avec le soutien de son époux Gérard Depardieu, de l’ancien Ministre de la Culture Jack Lang et des producteurs Jack Gajos et Jean Cazès. Emergence accompagne de jeunes auteurs-cinéastes lors du développement de leurs projets de premiers longs métrages.

PAMELA GREEN

Screen Shot 2018-02-28 at 14.23.05Originaire de New York, Pamela vit la plupart de sa vie en Europe et en Israël et parle couramment l’Anglais, le Français, l’Italien et l’Hébreu. Elle fonde sa propre société de production en 2005 à Los Angeles, dont l’éventail s’étend des longs métrages, aux graphismes animés, à la direction artistique, réalisation et production de clips et publicités. Pamela produit notamment des génériques et campagnes de marketing pour de nombreux films, tels que “Les Quatre Fantastiques”, “L’Illusionniste », “The Kingdom”, “Ghost Rider”, “Cloverfield”, “La Vengeance dans la Peau”,  “Twilight” et “Destination Finale”, et participe à la direction artistique et à la production de séries télévisées et cérémonies telles que les Oscars, les Billboards Awards et les Critics Choice Awards. Son travail sur le documentaire “Bhutto” lui vaut d’ailleurs une nomination aux Emmy Awards en 2011. Elle est également la réalisatrice de “Be Natural : The Untold Story of Alice Guy-Blaché”, un film à mi-chemin entre le documentaire, le biopic et l’enquête de détective retraçant l’histoire de la première femme directrice de films.

LUCIA PAGLIARDINI

Screen Shot 2018-03-02 at 20.10.40Lucia Pagliardini est chercheuse en cinéma auprès de l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, sous la direction du Professeur Laurent Creton, dans le cadre d’une recherche « CIFRE » avec la société de production cinématographique Gaumont. Sa recherche “L’image et son double – Le rôle des productrices cinématographiques françaises depuis la Nouvelle Vague jusqu’à nos jours” a été approuvée par l’Association Nationale de la Recherche et de la Technologie (ANRT). Lucia Pagliardini est licenciée en Sciences de la Communication et du Spectacle auprès de l’Université d’Urbino.

Ensuite, elle s’est spécialisée en Éducation à la Théâtralité à l’Université Catholique de Milan. En 2015 elle a obtenu son Master en « Cinéma, Télévision et Production multimédia » auprès de l’Université de Bologne.  Elle a développé sa thèse de Master au cours de son stage auprès de la maison de production cinématographique Les Films du Losange. En 2010 elle a publié le livre « di Radio in R@dio, storia della scatola parlante » édité par Aras Éditions, et elle projette la sortie d’un nouveau livre consacré à la productrice Margaret Menegoz. Lucia Pagliardini a été coordinatrice didactique et professeur de diction auprès de l’Université Catholique de Milan.

FABRIZIO PERRETTI

Screen Shot 2018-02-28 at 14.21.57Fabrizio Perretti est actuellement professeur en Management à l’Université Bocconi (Italie). Il a également occupé des postes de chercheur à l’Université Harvard et au M.I.T. Il est l’auteur de plusieurs monographies sur le cinéma et sur l’industrie télévisuelle, ainsi que de différents articles parus dans des revues académiques telles que “Administrative Science Quarterly », “Organisation Science”, “American Journal of Sociology », ou “Academy of Management Journal”. Ses recherches ont été citées dans des journaux et des magazines tels que “The New York Times”, “Time” et “Variety ».

FRANCINE RAVENEY

Screen Shot 2018-03-02 at 10.10.56.pngFrancine Raveney, fondatrice et ancienne directrice, EWA Network / Chargée de projet spécialisée dans l’égalité entre les femmes et les hommes, Fonds de soutien cinématographique Eurimages / Consultante de cinéma.Francine est la fondatrice et l’ancienne directrice de l’European Women’s Audiovisual Network (www.ewawomen.com), où elle a supervisé les activités de recherche, de formation et de réseautage.

Elle travaille à temps partiel au fonds de soutien cinématographique Eurimages, où elle est spécialiste en matière d’égalité entre les femmes et les hommes et de coproductions. Elle donne régulièrement des cours à des écoles de cinéma (Universitat de Vic, Pompeu Fabra, Sciences Po, etc.) et assure ponctuellement les fonctions de consultante aux festivals de cinéma ainsi que de traductrice.

Elle a fait des études de littérature française et anglaise ainsi qu’un master d’études féminines à l’université d’Oxford, avant de recevoir la Bourse Entente Cordiale pour faire des études de politique et de littérature à l’université de Strasbourg. Elle a ensuite travaillé comme chargée d’édition à l’ONU et au Conseil de l’Europe, et comme responsable de communications pour une campagne anti-discrimination. Elle a participé aux ateliers EAVE destinés aux producteurs cinématographiques en 2010.

BRIGITTE ROLLET

Screen Shot 2018-02-28 at 12.42.40Chercheuse habilitée au Centre Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines de l’Université de Versailles Saint-Quentin depuis 2005, Brigitte Rollet enseigne à Sciences-Po Reims. Spécialiste du cinéma français et des questions de genre et de sexualités au cinéma et à la télévision française, elle est l’auteure d’ouvrages et de nombreux articles et chapitres dont « Coline Serreau » (1998), “Télévision et Homosexualité : 10 ans de fictions françaises “(1995-2005) (2007) et co-auteure de “Cinema and the Second Sex : Women’s Filmmaking in France in the 1980s and 1990s” (2001).  Son ouvrage consacré à Jacqueline Audry  “La femme à la caméra” est sorti début 2015. Outre la rédaction du rapport sur la France pour l’enquête d’EWA sur les réalisatrices en Europe (2016), elle vient de contribuer à la collection “Égale à Égale” publiée par le Laboratoire de l’Égalité aux Éditions Belin avec un volume sur “Femmes et cinéma. Sois belle et tais-toi !”(2017).

SHELLEY STAMP

Screen Shot 2018-02-28 at 12.40.50Shelley Stamp est la rédactrice en chef du “Feminist Media Histories: An international Journal”, ainsi que l’auteur de “Mavie-Struck Girls: Women and Motion Picture Culture after the Nickelodeon and Lois Weber in Early Hollywood”. Elle est aussi lauréat du prix Michael Nelson de l’international association for media and history, et du prix spécial du jury Richard Wall décerné par l’association “Theatre Library”. De plus, elle organise actuellement le lancement du coffret DVD “Pioneers: First Women Filmmakers” pour Kino-Lorber et co-écrit “Women and the Silent Screen in America” avec Anne Morey. Elle est aussi professeur de Film & Digital Media à l’Université de Californie à Santa Cruz où elle a remporté le prix d’excellence en enseignement.

FRANCK WEBER

Screen Shot 2018-02-28 at 12.37.20Franck Weber à tout d’abord débuté comme chargé de production de la cinéaste Agnès Varda pendant cinq ans. En 2000 il rejoint le groupe Canal+ ou il occupera le poste de coordinateur éditorial cinéma du site canaplus.fr. Il continuera ensuite comme chargé des acquisitions étrangères (2002-2005), responsable éditorial cinéma (2005-2008) et directeur des acquisitions du cinéma français (2008-2015). Après 15 années chez Canal+, Franck Weber rejoint en 2015 gaumont en tant que directeur  du développement.